Pharmacien de profession, Nicolas Thurin a été formé à la recherche à l’Université de Bordeaux dans le cadre d’un Master en Pharmaco-épidémiologie et Pharmacovigilance, complété par la suite par une thèse d’Université en Pharmaco-épidémiologie sous la direction du Pr. Nicholas Moore et du Dr. Matijn Schuemie.

Au cours de son cursus Nicolas Thurin, a été amené à exercer au sein de l’Hospital General Plaza de la Salud (République Dominicaine), en collaboration avec le Ministère de la Santé dominicain pour la mise en place d’un Système de Pharmacovigilance. Il a également été étudiant visiteur de recherche à l’Université de Montréal sous la direction du Pr. Yola Moride.

Ses axes de recherches principaux englobent l’optimisation et la standardisation de l’information en vue de l’évaluation des technologies de santé, en particulier du médicament, en conditions réelles d’utilisation. Nicolas Thurin a travaillé sur l’implémentation de modèles communs de données et l’exécution d’analyses fédérées à partir des données du Système National des Données de Santé (SNDS), avec un intérêt particulier pour l’identification et la validation des pathologies complexes. Il évolue dans plusieurs aires thérapeutiques : oncologie, rhumatologie, et plus récemment COVID et vaccins.

Actuellement Responsable Médico-Scientifique au sein de la plateforme BPE du CIC1401, Nicolas Thurin conçoit et coordonne des études de vie réelle en collaboration avec des partenaires privés ou institutionnels, français ou internationaux. Il est membre de l’International Society for Pharmacoepidemiology (ISPE) depuis 2015 et un collaborateur de l’Observational Health Data Sciences and Informatics (OHDSI). Il continue également d’exercer en pharmacie d’officine.